Le test de paternité prénatal dès la 6e semaine

Le test de paternité prénatal non invasif est désormais disponible à partir de la 6e semaine de grossesse. C’est un formidable progrès pour ce test ADN!  Auparavant, il fallait au moins attendre la fin de la 9e semaine de grossesse. De plus les laboratoires vous encourageaient à attendre quelques jours de plus, pour plus de sécurité.

La révolution du test prénatal non invasif

Le test de paternité prénatal existe depuis de nombreuses années, cependant il nécessitait une amniocentèse ou un prélèvement des villosités choriales à partir de la 12e semaine.

Or ces gestes invasifs contenaient un risque de fausse couche. Il était donc quasiment impossible de convaincre un médecin de la pratiquer pour un test de paternité. Ces tests étaient seulement destinés au dépistage d’anomalies chromosomiques graves tels que la trisomie 18 ou 21.

La nouveauté depuis une dizaine d’années est le test de paternité prénatal non invasif. Voir notre article au sujet de l’efficacité de cette méthode.

Les personnes concernées par le test ADN prénatal sont généralement plus stressées. Le test de paternité prénatal non invasif offrait alors une réponse lorsqu’il n’était pas possible d’attendre la naissance de l’enfant pour faire un choix de partenaire.

 

test paternité prénatal non invasifLe test de paternité prénatal à partir de 8 semaines d’aménorrhée:

En prenant comme référence le premier jour de votre dernier cycle menstruel, vous pourrez faire alors le test de paternité prénatal à partir de 8 semaines d’aménorrhée.

Cela correspond donc à la 6e semaine de grossesse (à partir de la fécondation).

Dans tous les cas, attendez que la semaine soit révolue et prenez conseil auprès des laboratoires pour vérifier que le test n’est pas contre-indiqué. Par exemple, les grossesses gémellaires rendent l’analyse impossible.

test ADN de paternité prénatalUne nouvelle technologie NGS

Le test prénatal utilise une technologie de séquençage de l’ADN de nouvelle génération (en anglais “Next Generation Sequencing”: NGS).

Tout d’abord, le laboratoire filtre les cellules sanguines de la mère, pour isoler les cellules libres foetales. Comme elles sont disponibles en toute petite quantité, il les amplifie en quelque sorte pour avoir suffisamment de matériel à analyser.

L’analyse porte sur au moins 5,000 marqueurs génétiques appelés polymorphismes nucléotidiques uniques (SNP) qui sont ensuite comparés aux gènes du père présumé.

Ce processus complexe explique le prix malheureusement encore très élevé du test ADN prénatal. La nouveauté de ce test est sa plus grande précision à un stade aussi précoce de la grossesse. Il arrive cependant assez rarement que le laboratoire doivent procéder à une deuxième analyse, lorsque les prélèvements sont faits avant la date préconisée par le laboratoire, par impatience ou par erreur?

Informations pratiques concernant le test ADN prénatal

En quelques mots, le test ADN est possible à partir d’un prélèvement sanguin de la mère et d’un échantillon buccal pour le père. Il n’est pas nécessaire que la mère soit à jeun.

Les laboratoires vous aideront pour l’envoi en retour des échantillons. Les échantillons de sang doivent arriver très rapidement au laboratoire. Certains laboratoires vous fournissent une enveloppe prépayée d’un coursier.

Vous recevez les résultats par email sous un délai de 7 jours, mais certains laboratoires vous proposeront peut être une option express. Contactez les avant de prendre l’option car l’option express n’est pas disponible avant 10 semaines.

 

Cliquez ici pour demander un test de paternité prénatal non invasif.

Pour en savoir plus:

Retour haut de page