Test de Paternité Prénatal non invasif

Le test de paternité prénatal non invasif permet de vérifier que le père est bien le père biologique de l’enfant avant sa naissance. Ce test de paternité est possible pendant la grossesse et ne nécessite pas d’intervention gynécologique.

Il suffit d’envoyer des échantillons de sang de la mère (à partir de la 6e semaine de grossesse) et un échantillon buccal de l’un (ou des deux) des pères présumés. C’est une technique récente et sans risques, dont les résultats permettent de confirmer une paternité avec une probabilité de plus 99,9%.

Séquenceur pour test de paternité prénatalL’analyse en laboratoire se porte sur l’ADN libre fœtal (non cellulaire). On trouve dans le sang de la mère des fragments d’ADN du fœtus ainsi que de l’ADN maternel libre, et ce que dès les premières semaines de grossesse.

L’ADN libre fœtal est isolé, amplifié, on calcule ensuite les similitudes entre les marqueurs génétiques de l’enfant et l’ADN du père supposé. Il est possible de tester deux pères présumés.

Le test de paternité prénatal comporte-t-il un risque pour la poursuite de la grossesse?

Jusqu’à récemment, un test de paternité prénatal en France, Belgique ou Suisse nécessitait le prélèvement de villosités choriales ou de liquide amniotique par amniocentèse, ces deux techniques invasives comportant des risques à la fois pour la mère et pour le fœtus.

  • L’amniocentèse comporte un risque de fausse couche compris entre 1/300 et 1/500,
  • le prélèvement de villosités choriales entraîne un risque similaire de fausse couche ainsi qu’un risque de 1/3000 de dommage d’un membre du fœtus, surtout lorsqu’il est effectué avant la 10e semaine de grossesse.
  • Le test de paternité prénatal non invasif basé sur l’analyse de l’ADN libre ne comporte aucun risque de fausse couche pour la mère ou l’enfant puisqu’il ne nécessite qu’une prise de sang, qui peut être réalisée par une infirmière, un médecin ou n’importe quel laboratoire d’analyse biologique.

Test ADN de paternité prénatalQuand faire un test de paternité prénatal pendant la grossesse?

  • Le test de paternité prénatal est possible à partir de la 8e semaine d’aménorrhée (à compter du premier jour des dernières règles).
  • Cela équivaut à la 6e semaine de grossesse à compter de la date de fécondation. Consultez notre tableau pour recalculer la date d’ovulation et donc la date de conception de votre enfant.

Il n’est pas conseillé de réaliser un test de paternité prénatal avant la 6e semaine de grossesse, il n’y a pas assez de cellules foetales dans la circulation maternelle. Au final s’il n’y avait pas suffisamment de cellules foetales, il vous faudrait envoyer un nouvel échantillon au laboratoire ADN, vous aurez perdu un temps précieux (le temps que le laboratoire vous envoie un nouveau kit, puis que vous le lui retourniez).

Quelques laboratoires sont à l’heure actuelle accrédités pour effectuer ce test de paternité prénatal, mais vous trouverez peut être sur internet de nombreux revendeurs de ce test sur internet qui vous proposeront de vous prendre en charge avant ce délai. Attention, ils vous enverront le kit un peut en avance, mais vous diront de toutes manières d’attendre la 6e semaine pour le prélèvement sanguin.

Vous avez intérêt à commander le test de paternité prénatal suffisamment tôt, le temps que le kit de prélèvement vous soit adressé par courrier. Ensuite, vous pourrez organiser sereinement votre prélèvement. Dans tous les cas, ne réalisez pas votre la prise de sang avant la 8e semaine d’aménorrhée (6e semaine de grossesse): ainsi les résultats seront concluants dès la première analyse!

Quelle est la précision du test de paternité prénatal non invasif?

Cela fait un certain nombre d’années que l’ADN libre fœtal est connu. Depuis quelques années seulement, la technique moderne de l’analyse des polymorphismes nucléotidiques (SNP arrays en anglais) à haut débit ainsi que les progrès des techniques bio informatiques ont permis d’analyser suffisamment de marqueurs génétiques (2,688 SNPs) pour que le test de paternité prénatal puisse être considéré comme suffisamment concluant.

Le test de paternité prénatal consiste à calculer la similitude entre les 2,688 marqueurs SNP de l’ADN fœtal et de l’ADN du ou des pères présumés. Le test de paternité est également effectué avec des hommes non apparentés à l’enfant et choisis aléatoirement.

  • La paternité est confirmée avec une probabilité supérieure à 99,9% lorsqu’un nombre de similitudes suffisant est constaté entre les marqueurs de l’ADN de l’enfant et de son père présumé d’une part et que ce nombre de similitudes est supérieur à celui obtenu avec tout autre homme non apparenté pris au hasard, d’autre part.
  • La paternité est exclue lorsqu’il n’y a pas un nombre suffisant de similitudes et s’il y a autant de similitudes avec les marqueur du père qu’avec les marqueurs d’autres mâles non apparentés pris au hasard.

Le test de paternité prénatal apporte un résultat très précis à un stade critique. Pour certaines, l’incertitude sur la paternité de l’enfant serait une raison suffisante pour interrompre une grossesse, dans le doute. Le test de paternité prénatal non invasif est précis car il porte sur l’examen d’un très grand nombre de marqueurs. Il ne peut pas avoir un test de paternité prénatal positif par hasard!

Peut on avoir un faux résultat positif sur un test de paternité prénatal?

Une grossesse très récente ne pourrait pas fausser le résultat d’un test de paternité prénatal. En effet, les laboratoires analysent l’ADN libre fœtal et non l’ADN cellulaire.

Des traces d’ADN cellulaire fœtal peuvent persister dans le sang maternel pendant des années après une grossesse. Cependant, cen’est pas le cas de l’ADN libre fœtal.

Le test de paternité à partir de l’ADN libre fœtal ne comporte donc pas de risque d’erreur lié à la persistance de cellules foetales d’une grossesse antérieure.

Attention, le test prénatal ne peut pas être effectué lorsque la grossesse est gémellaire (si vous attendez des jumeaux).

Le test de paternité prénatal nécessite une simple prise de sang maternel. Combien de temps faut il attendre pour le résultat d’un test de paternité prénatal?

Les résultats sont disponibles sous 5 à 7 jours ouvrés dès réception des échantillons sanguins par le laboratoire.

Le temps vous paraît peut-être long mais il faut se rendre compte que c’est un progrès technique considérable lorsque l’on sait qu’il faudrait attendre la 12e semaine de grossesse pour effectuer une amniocentèse puis compter un délai pouvant aller jusqu’à 2 ou 3 semaines pour recevoir les résultats complets.

Il est à noter que certains laboratoires proposent de recevoir les résultats deux jours plus tôt, soit en 5 à 7 jours ouvrés, à condition que la grossesse soit d’au moins 10 semaines. Attention, le supplément tarifaire est important.

Quel est le prix d’un test de paternité prénatal non invasif?

Le test de paternité prénatal sur les femmes enceintes à partir de la 6e semaine de grossesse est complexe et onéreux (les prix actuellement  constatés sont entre 1025€ et 1300€). Le prix du test s’explique par la complexité du travail nécessaire en laboratoire. Les analystes vont isoler et amplifier l’ADN foetal avant de pouvoir réaliser la comparaison des marqueurs ADN avec ceux de ses parents. Seuls quelques laboratoires sont actuellement accrédités pour effectuer ce test aux Etats-Unis.

L’écart de prix entre 1025€ et 1300€ n’est pas dû à la qualité des analyses mais au fait qu’il existe une multitude de distributeurs de ce test sur internet, qui appliquent une marge ou des frais administratifs de traitement sur le prix du test. Certains laboratoires vous envoient une étiquette prépayée pour l’envoi en retour des échantillons par coursier (type DHL), cela vous fait gagner du temps et enlève un peu de stress!

Le prix du test de paternité prénatal comprend les frais d’envoi du kit à votre domicile et les analyses de l’ADN par le laboratoire. Certains laboratoires donnent une enveloppe prépayée pour l’envoi par coursier des échantillons au laboratoire. Resteront donc à votre charge les frais des prélèvements sanguins. La prise de sang coûte 10-15€ à domicile ou en cabinet par une infirmière libérale.

Ce test est le test ADN le plus cher à l’heure actuelle, il faut espérer que les progrès dans les équipements d’analyse d’ADN permettent aux laboratoires de baisser les prix dans les prochaines années, nous avons récemment vu baisser le prix du test génétique de dépistage de la trisomie foetale.

Pouvez vous attendre la naissance de l’enfant pour faire un test de paternité?

Si le doute n’est pas substantiel et que vous pouvez attendre la naissance de l’enfant pour faire ce test ADN, sachez que le test de paternité réalisé avec échantillon buccal du père et de l’enfant coûte significativement moins cher (autour de 170€).

Vous pourriez d’abord essayer de recalculer la date de la conception avec votre médecin échographe ou d’utiliser notre calculateur des jours féconds pour éliminer une hypothèse de paternité.

Comment faire un test de paternité prénatal pendant la grossesse? Les modalités pratiques:

1. Vous envoyez un acompte au laboratoire correspondant à la moitié du prix du test pour ouvrir votre dossier.  Le solde est dû au plus tard lors de l’envoi au laboratoire des tubes contenant les échantillons. Si vous le souhaitez le laboratoire vous aidera à calculer à partir de quelle date vous pouvez effectuer votre prélèvement d’ADN. Voici un calculateur en ligne du nombre de semaines de grossesse à partir de la date de vos dernières menstruations.

2. Le laboratoire vous adressera le kit de prélèvement pour une mère et un père présumé, dès réception de votre commande du test de paternité prénatal. Si vous souhaitez faire participer un père supplémentaire, faites le savoir au plus tôt au laboratoire. Ils vous enverront des écouvillons buccaux et enveloppes de prélèvement en nombre suffisant. Il y aura un supplément car ce sera une seconde analyse.

3. Un personnel médical qualifié effectuera la prise de sang de la mère en utilisant absolument le kit envoyé par le laboratoire. L’utilisation de réactifs inappropriés pourrait dégrader l’ADN foetal et il faudrait renvoyer de nouveaux échantillons. Ensuite les échantillons sont retournés au laboratoire avec le paiement du reliquat du prix du test de paternité. Comme l’échantillon de sang se trouve sous forme liquide, il est préférable d’utiliser une enveloppe renforcée (type à bulles) et un envoi rapide par chronopost ou DHL. On utilisera un échantillon buccal standard pour le ou les pères à tester, avec des écouvillons stériles que le laboratoire vous enverra.

4. Le laboratoire démarre le test dès réception des échantillons et du paiement intégral du prix du test. Le laboratoire envoie les résultats par e-mail à la personne qui a commandé le test. Le délai d’analyse est 5 à 7 jours ouvrés dès la réception des échantillons. Vous pouvez demander un traitement express avec résultat en 3-4 jours (si grossesse de plus de 10 semaines).

Cliquez ici pour visiter le site du laboratoire pour un test de paternité prénatal non invasif.

Lire nos autres articles autour de ce sujet:

Retour haut de page