Le test de paternité ADN avec cheveux ou poils

Le test de paternité peut être réalisé à partir de cheveux ou de poils lorsqu’il n’est pas possible d’analyser de l’ADN buccal.

D’une manière générale, pour les tests ADN, il est préférable d’utiliser l’échantillonnage buccal : on prélève avec un écouvillon quelques cellules de l’intérieur de la joue et un peu de salive. Le frottis buccal est simple à réaliser et garantit la présence d’ADN analysable lorsque l’on suit les instructions de prélèvement. Le plus important est de bien laisser sécher à l’air libre le bâtonnet contenant l’ADN, pour éviter les moisissures.

Lorsqu’il n‘est pas possible de fournir au laboratoire un échantillon d’ADN salivaire, sachez qu’il est tout à fait possible d’extraire de l’ADN d’autres parties du corps. Vous avez tous vu une de ces séries télévisées contemporaines, dans lesquelles les agents de la police scientifique parcourent la scène de crime avec une lampe torche pour prélever une goutte de sang, de sueur ou un cheveu sur une taie d’oreiller.

Comment réaliser un test de paternité ADN à partir de cheveux ou de poils ?

Le test de paternité peut être réalisé à partir de cheveux ou de poils lorsqu’il n’est pas possible d’analyser de l’ADN buccal.Les cheveux sont très résistants à l’usure du temps, de plus nous en perdons une cinquantaine par jour, ils semblent être l’échantillon idéal pour un test ADN.

Le bulbe contient suffisamment d’ADN pour permettre l’identification d’une personne, mais la tige ne permet pas de réaliser un test de paternité classique. Il faudra donc bien observer les cheveux que vous souhaitez utiliser pour un test ADN avant de les faire parvenir au laboratoire.

Si on observe de près un cheveu, on voit qu’il y a une tige et une racine. La racine ou follicule pileux est insérée profondément dans notre derme (peau). La racine est visible à l’œil nu, elle forme une petite bosse de couleur plus claire à l’extrémité de notre cheveu. La racine ou follicule contient le même ADN que l’intérieur des joues ou qu’une cellule sanguine.

Pour être utilisable dans un test de paternité, le bulbe soit être attaché au cheveu.

  • OUI  -> Les cheveux récupérés sur des vêtements ou une brosse à cheveux sont utilisables lorsque le follicule est visible. L’idéal est un cheveu récemment arraché ou épilé.
  • NON -> Les cheveux coupés ne seront pas utiles. Les cheveux tombés/arrachés il y a de nombreuses années, conservés dans une salle de bain (chaude et humide).

Le taux de réussite de l’extraction d’ADN à partir de cheveux est de 75%. Voir les taux de réussite des autres échantillons non standards pour les analyses ADN.

Le test ADN reste-t-il possible lorsque les cheveux sont vieux de plusieurs années ?

Les tiges de cheveux sont à peine dégradées avec le temps car elles sont composées de kératine, des protéines très solides. Cependant l’ADN des follicules est plus fragile, des moisissures pourraient irrémédiablement le dégrader. A moins que les cheveux aient été exposés durablement à de fortes doses d’humidité, l’ADN des cheveux peut être conservé pendant de nombreuses années.

Même si les cheveux sont très anciens, le laboratoire pourra effectuer un test de paternité ADN aussi fiable que s’il disposait d’un échantillon buccal. Le taux de réussite de 75% sur l’extraction d’ADN signifie qu’il y a 25% de chances pour qu’il n’y ait pas assez d’ADN pour faire un test de paternité. Il faudra alors faire parvenir au laboratoire un autre type d’échantillon à vos frais.

L’extraction d’ADN est réalisée préalablement au test-comparaison des profils ADN entre les participants. En cas d’échec de l’extraction d’ADN sur un premier échantillon de cheveux ou poils, vous n’aurez qu’à régler au laboratoire le coût du traitement d’un autre échantillon non standard et non pas le coût total de l’analyse ADN.

Un test de paternité nécessite 6-7 cheveux tombés et non pas coupés
Il faut au moins 6-7 cheveux tombés ou arrachés, mais pas coupés.

Combien de cheveux faut-il pour un test de paternité ?

Il faut idéalement 5 à 10 cheveux contenant leur bulbe pour avoir suffisamment d’ADN, car certains cheveux sont abîmés pendant le processus d’extraction d’ADN. Veuillez à ne pas toucher les racines avec vos doigts afin de ne pas contaminer l’échantillon avec votre ADN.

Les cheveux doivent être placés dans une enveloppe en papier sur laquelle vous aurez noté le nom du participant, la nature ainsi que l’âge estimé de l’échantillon capillaire. Il est possible d’utiliser un sac en plastique à condition que le sac et les cheveux soient parfaitement secs.

Prix et délais de traitement

Le supplément de prix généralement demandé par les laboratoires pour l’extraction d’ADN à partir de cheveux est de 75€. Ce prix s’ajoute au prix du test de paternité ADN ou du test ADN de filiation que vous aurez choisi. Il faudra compter quelques jours de traitement supplémentaires, le temps que le laboratoire récupère l’ADN contenu dans les cheveux ou poils.

Le test de maternité réalisé à partir de cheveux ou de poils

Les cheveux coupés ne contiennent pas d’ADN nucléaire, car ils sont composés de protéines appelées kératine et non pas de cellules avec un noyau. Ils ne permettront pas de réaliser un test de paternité ADN classique, mais ils pourront servir à un test particulier qui est le test de l’ADN mitochondrial (ADNmt). Le test de l’ADNmt permet de vérifier l’appartenance à une lignée maternelle, car l’analyse porte sur l’ADN circulaire contenu dans les mitochondries.

Si vous avez un doute sur une paternité, le test de l’ADNmt ne pourra donc pas vous apporter de réponse. Il existe d’autres options si vous souhaitez effectuer un test de paternité mais que vous ne disposez pas d’échantillon paternel, veuillez consulter notre page Quel test choisir?

Cliquez ici pour commander un kit de test de paternité ADN ou un test de filiation à partir d’un échantillon de cheveux.

Pour en savoir plus:

Retour haut de page