L’invraisemblable test ADN sur Michael Jackson

Ce n’est pas trop notre habitude, chez ExpertADN, de couvrir l’actualité des célébrités réalisant un test de paternité. Dans le cas de ce énième test de paternité réalisé sur l’ADN de Michael Jackson, cette histoire est tellement invraisemblable et a été reprise par tant de media depuis quatre jours, qu’il nous parait difficile de ne pas écrire sur ce sujet.

Rappel des faits pour ceux qui seraient passés à côté de l’info. Dès le 7 mars 2014, on peut lire dans des media français : « Brandon Howard, 31 ans, est convaincu qu’il est le fils caché du roi de la pop [Michael Jackson] » et encore : « Le jeune homme lui aussi chanteur affirme être le fils caché de Michael Jackson et pourrait même le prouver grâce à un test ADN. Réalisé à l’aide d’une empreinte dentaire du chanteur acquise par un médecin de Beverly Hills lors d’une vente aux enchères, le test révélerait le lien de parenté à 99,99% entre les deux intéressés. » On nous explique que la mère de Brandon, Miki Howard, est une artiste produite par Michael Jackson, que ses parents se serait rencontrés en 1982 et Brandon serait né peu de temps après. Surnommée Billy à l’époque, Miki Howard serait potentiellement la femme derrière la chanson Billie Jean. Comme cela tombe bien!

Nous sommes rendus sur le site de TMZ.com le média américain qui détenait le scoop, révélé dans une vidéo du 6 mars 2014, ainsi que sur d’autres journaux de langue anglaise tels que NY Daily news. L’histoire est bien différente.

Les résultats du test de paternité sont décachetés en direct par un médecin invité sur le plateau de TMZ par David Alki de la société FilmOn.com en l’absence de Brandon Howard. David Alki fait vérifier par le médecin présent sur le plateau que l’enveloppe est cachetée. L’enveloppe est expédiée par une société située à Washington DC. David Alki précise que les tests ont été réalisés dans deux laboratoires situés dans l’état de l’Utah et en Irlande. Les résultats du « DNA Medical Parental Testing » (test de paternité ADN médical) sont lus à voix haute : la paternité est confirmée avec une probabilité de 99,9%.

  • Les deux tests ADN ont été réalisés dans un laboratoire dont le nom n’est pas précisé. On devine par transparence un logo inconnu avec le nom « DNA LAB »les résultats du test sont lus à voix haute par trois participants, le test n’est pas reproduit à l’écran ni sur le site de TMZ. On ne connait pas la spécialité du médecin présent.

Le vrai faux test ADNTMZ explique que le test de paternité a été réalisé à partir d’ADN récupéré sur une empreinte dentaire de Michael Jackson réalisée par son dentiste au moment du tournage d’un clip de Moonwalker.

  • De l’ADN authentique de Michael Jackson sur une empreinte dentaire? Ce n’est pas le fait d’avoir récupéré de l’ADN ancien qui nous interpelle, les scientifiques savent le faire sur des échantillons vieux de plus de 7000 ans, voir nos articles récents sur Brana1 l’homme du mésolithique ou sur la tête d’Henri IV. C’est vrai que les dentistes conservent les empreintes dentaires quelque temps, mais… quand même. Les empreintes dentaires sont réalisées à partir d’un moule en silicone ou alginate (le négatif), dans lequel on coule le plâtre qui sert de modèle pour la fabrication des appareils dentaires. On voit mal comment de l’ADN salivaire ou quelques cellules buccales auraient pu rester à la surface de l’empreinte après ce traitement. En admettant que le moulage était « plein d’ADN », il faudrait que l’on accepte de croire qu’il fut conservé 30 ans par le dentiste, puis cédé aux enchères pour $5500 comme authentique à un médecin de Beverly Hills, il y a 1 an et demi.

Revenons à cette émission: les résultats du test de paternité sont ainsi annoncés en l’absence de l’enfant concerné – Brandon Howard. David Alki affirme qu’il avait en sa possession un échantillon de l’ADN de B. Howard et que la filiation avait été confirmée par le test ADN.

  • B. Howard n’avait pas donné son consentement pour ce test de paternité. L’intéressé – affirme sur une vidéo postée son compte Facebook ne pas prétendre être le fils de Michael, ne pas être à l’origine de ce test et ne pas avoir pas donné son consentement pour cette recherche de paternité. Il affirme avoir accepté de donner un échantillon d’ADN il y a six mois lors du tournage d’un documentaire, mais il n’avait jamais été question qu’il soit comparé à l’ADN de Michael Jackson. On peut également lire qu’un employé de FilmOn.TV aurait également récupéré de l’ADN de deux autres membres de la famille Jackson à l’issue d’un concert quelques semaines auparavant. Cela ne surprend personne qu’un test ADN soit réalisé sans le consentement des 3 membres de la famille en plus du défunt ?

Le 7 mars 2014 à 8h40, TMZ publie enfin l’image des résultats du test ADN: le test semble être un faux. Le résultat est bien de 99,99999% mais on ne voit apparaitre aucun nom. Les journalistes de TMZ affirment que le logo a été créé à partir de matériel promotionnel du film « Terminator Salvation » et il n’existe pas de DNA Lab en Ireland ni aux Etats-Unis.

Graphisme de Terminator-SalvationLe 7 mars 2014 à 11h00, David Alki admet que le logo et l’apparence de la page de résultat des tests ont été améliorés car les rapports des laboratoires ne sont jamais jolis par nature. Il affirme que les résultats du test sont authentiques, que les résultats sont privés et qu’il n’était pas question de les diffuser.

  • Et si les résultats ne devaient pas être diffusés, pourquoi se donner la peine de redessiner le logo sur ce rapport ?

Le 7 mars 2014 à 12h12, on apprend sur TMZ que des employés de David Alki ont apporté au laboratoire DNA Truth 4U le mois dernier un certain nombre d’objets à tester dont cette empreinte dentaire, ainsi qu’une bouteille d’eau, un serviette et des mégots de cigarette des objets contenant l’ADN de Jermaine et de Tito. Le rapport de ce laboratoire indiqua qu’il n’y avait pas d’ADN sur l’empreinte dentaire et que seule la serviette contenait de l’ADN, mais que cet ADN n’était pas compatible avec celui de B. Howard. Celui-ci ne pouvait pas être affilié aux Jackson.

Le 8 mars à 12h34, un homme Augie Johnson – 65 ans se présente auprès de TMZ comme étant le père de Brandon Howard, il avait été prévenu cette semaine par son fils qu’une fausse histoire d’ADN allait sortir dans la presse. Il explique qu’il avait eu une relation avec la maman de Brandon dans les années 80 et était resté proche de Brandon tout ce temps.

  • Conclusion? Beaucoup d’informations ont été savamment diffusées en quelques jours, cette histoire a réellement fait le buzz sur internet. On ne saura peut-être jamais si B. Howard a été l’instigateur de ce vrai-faux test sordide, il est indéniable qu’il a gagné au moins une certaine célébrité. On ne m’empêchera pas de me dire que cela aurait été plus simple si Brandon Howard avait parlé de son père dans sa video sur Facebook le 6 mars, je l’aurais cru sur parole. Peut-être n’ai-je rien compris au fond de l’histoire? Disons que l’on n’appelle pas cette industrie « the Music Business » pour rien…

Lire nos autres articles autour des tests ADN:

Retour haut de page