Pères éloignés : comment revenir dans la vie de son enfant ?

Combien de pères sont éloignés de leurs enfants?

Père éloigné retrouve son enfantEn 2020, 1 famille française sur 4 était monoparentale, c’est-à-dire que les enfants résidaient avec un seul de leurs parents (source : INSEE).  En Belgique, 10% des familles sont monoparentales (source : Office Belge de Statistiques StatBel). Le plus souvent, les enfants vivent avec leur mère.

Statistiquement, ces enfants issus de familles monoparentales courent un risque plus élevé de pauvreté que ceux des familles où vivent leur deux parents biologiques. Ils ont également plus de chances de consommer des drogues, d’abandonner l’école ou d’adopter un comportement criminel à l’âge adulte.

La présence des deux parents biologiques dans la vie d’un enfant est très importante pour son développement à long terme, sa santé et son bien-être. Il est prouvé que la biparentalité a un effet positif sur le développement social et les résultats scolaires de l’enfant.

Bien qu’il puisse être très difficile de revenir dans la vie d’un enfant après que l’un des parents ait été distant ou éloigné, voici quelques conseils à l’intention des pères éloignés qui s’efforcent de rétablir leur relation avec leur enfant.

Conseil n°1 : Trouver des réponses et se rassurer

Certains pères sont éloignés de leur enfant parce qu’ils n’ont pas connaissance ou qu’ils ont un doute sur leur paternité. Ces questions sont en fait plus courantes que vous ne le pensez. Lors d’une enquête aux Etats-Unis, un père sur cinq avait déclaré qu’il avait, ou qu’un ami proche ou un membre de la famille, avait un jour mis en doute sa paternité. Ce serait dommage qu’un père reste éloigné de son enfant alors qu’un test ADN permettrait de le rassurer.

Répondre aux questions de paternité est important non seulement pour l’enfant, mais aussi pour l’homme et la femme concernés. Des kits de test de paternité permettent d’effectuer un test ADN à domicile de manière confidentielle et précise à 100%. Ils fonctionnent à partir d’un échantillon buccal du père et de l’enfant, les résultats sont disponibles sous quelques jours. 

Conseil n°2 : Se mettre d’accord sur des règles simples 

Une fois la paternité établie, le père doit fixer un moment pour rencontrer la mère de l’enfant. Au cours de cette rencontre, il est important de rester courtois et de parler des raisons pour lesquelles le père veut maintenant faire partie de la vie de l’enfant.

N’essayez pas de blâmer l’autre pour des évènements ou disputes au moment de la conception de l’enfant. Cela n’apportera rien de bon. Cette rencontre doit permettre de dissiper toute tension qui pourrait résulter d’une relation passée, et de se projeter dans le futur de l’enfant.

C’est donc l’occasion pour les deux parents d’établir certaines règles simples concernant la nouvelle relation avec l’enfant. Les règles pourront être adaptées selon la réponse de l’enfant et des circonstances.

Conseil n°3 : Commencez doucement

Père biologique retrouve son enfantIl est important de commencer doucement lorsque l’on établit une relation avec l’enfant. Si le père et l’enfant ne se sont jamais rencontrés auparavant, il peut être judicieux qu’ils se parlent d’abord au téléphone (si l’enfant est assez grand), afin de se familiariser avec la voix de l’autre.

Lors d’une rencontre en personne, le couple devrait se rencontrer dans un endroit où l’enfant se sent le plus à l’aise, comme son domicile ou un parc à proximité. Il est bon que la mère soit présente afin de mettre l’enfant à l’aise et de commencer à parler de sujets simples, comme ses couleurs, animaux, aliments, émissions de télévision et matières scolaires préférés, etc. Puis vous pourrez lire des histoires, jouer à des jeux de société, des jeux de balle.

Conseil n°4 : Soyez cohérent

La cohérence est peut-être le point le plus important. Cette fois, le père doit aller jusqu’au bout de la relation. Un père doit prévoir de consacrer suffisamment de temps à son enfant. Il rencontrera son enfant régulièrement : au moins une fois par semaine afin d’instaurer une bonne relation et de gagner la confiance de l’enfant. 

Au fil du temps, l’objectif devrait être d’accroître la présence du père dans la vie de l’enfant, peut-être en assistant à davantage d’événements scolaires ou sportifs et en les aidant à faire leurs devoirs.

Conseil n°5 : Restez à l’écoute

Père à l'écoute de son enfantLes enfants qui grandissent sans la présence d’un père on plus de chances d’avoir des difficultés scolaires, une faible estime de soi, des problèmes d’anxiété ou plus tard de dépendance.

Commencez par rassurer l’enfant, il est important pour lui de savoir que vous serez une figure aimante et un soutien dans les moments difficiles aussi.

Vous avez donc beaucoup à apporter à votre enfant dans des domaines très différents et certains inattendus. Restez tolérant et ouvert, même si vous avez déjà une idée précise de votre futur rôle de père.

Evitez de vous comparer avec d’autres familles. Ecoutez le point de vue de la mère. La reconstruction de cette relation essentielle entre le père et l’enfant sera délicate.

Prenez des forces et restez détendu. Vous traverserez peut être des moments difficiles, mais vous trouverez des solutions le moment venu. Avec de la patience et de la persévérance, l’établissement d’une relation saine entre le père et l’enfant aura un effet très positif sur l’enfant et sur les adultes qui l’entourent.

Lire nos autres articles autour de ce sujet:

Retour en haut